Quels sont les facteurs favorisant la mycose vaginale ?

Quels sont les facteurs favorisant la mycose vaginale ?

Beauté Santé

by Super Admin 212 Vues comments

Quels sont les facteurs favorisant la mycose vaginale ?

Les mycoses vaginales sont des infections fongiques invasives courantes dans la vie des femmes. Elles sont dues à la perturbation des bactéries de la muqueuse vaginale et à la prolifération de champignons comme le Candida Albicans. Voyons quels sont les facteurs favorisant le développement d'une mycose vaginale...

Un des facteurs de développement d'une mycose vaginale : les règles

La mycose vaginale est donc une infection fongique fréquente chez la femme, due à un déséquilibre de la flore vaginale. Les symptômes sont des brûlures, des démangeaisons et des irritations au niveau du vagin accompagnées de pertes blanches épaisses. Elle provoque ainsi une gêne au quotidien.

Certains facteurs peuvent favoriser cette candidose comme les vêtements trop serrés, les sous-vêtements en synthétique, les bains moussants, le port prolongé de protection hygiénique, la chaleur, la transpiration, un maillot de bain mouillé porté trop longtemps etc.

Par ailleurs, à l'approche des règles, le taux de progestérone augmente et le vagin devient acide, ce qui avantage considérablement le développement du champignon. La flore vaginale varie beaucoup en fonction des hormones et la grossesse, la ménopause et la contraception (hormonale, stérilet ou diaphragme) peuvent favoriser aussi le développement d'une mycose vaginale.

Un autre facteur de développement d'une mycose vaginale : les rapports sexuels

Hormis tous les facteurs cités précédemment, la prise de médicaments (notamment les antibiotiques et les corticoïdes) peut favoriser l’apparition d'une candidose vaginale.

De même, le stress, les maladies endocriniennes (diabète, hypothyroïdie, insuffisance surrénalienne) ou immunitaires et les IST (SIDA) sont également des facteurs favorisant la mycose vaginale.

Par ailleurs, une mauvaise hygiène locale ou au contraire, des toilettes trop fréquentes peuvent aussi déclencher une infection vaginale.

Des rapports sexuels non protégés ainsi que plusieurs partenaires peuvent aussi jouer un rôle important dans le développement de cette infection.

Le traitement médical de la mycose vaginale consiste à préférer des produits de pH alcalin ou neutre pour la toilette intime et, à utiliser un ovule vaginal le soir en complément d'une crème ou d'une lotion à appliquer sur les muqueuses vaginales. Un remède sous forme de comprimés est également conseillé, mais le traitement concerne aussi les mesures de prévention et la lutte contre les facteurs de risques.

Commentaires